• Les stages d'observation

    Ce que je retire de bénéfique de cette année de formation c'est plus que jamais les stages d'observation chez des maîtres formateurs. Ils permettent de découvrir d'autres pratiques de classe, de prendre du recul sur sa propre pratique et de créer et proposer à ses élèves de nouvelles façons d'apprendre.

    Début février j'ai eu la chance d'aller observer chez une maître formatrice bloggeuse, dont je connaissais déjà le site pour m'en être inspirée pour l'anglais l'année dernière à l'école Montessori.

    Cette enseignante propose des ateliers mathématiques tous les matins. Observer cette classe m'a confortée dans la mise en place de mes ateliers avec mes CM2, c'est vraiment la façon de travailler qui motivent mes élèves et j'apprécie de les faire avancer en petits groupes, assis autour d'un îlot de bureaux pour l'atelier dirigé, pendant que deux autres groupes travaillent en autonomie. Les séances collectives et frontales en mathématiques ne me conviennent vraiment pas, même avec des recherches en petits groupes et des mises en commun, je trouve qu'à un moment j'en perds certains.

    Concernant l'installation de classe de cette PEMF, elle travaille avec un tableau numérique. Devant ce tableau se trouve des tapis, sur lesquels les élèves peuvent se regrouper pour l' atelier dirigé, c'est là que se font les nouvelles "leçons" mathématiques par exemple ou les regroupements pour lire leurs productions d'écrits. Il y a aussi un coin bibliothèque avec des tapis où l'enseignante leur lit des histoires, tout en maintenant leur réflexion sur le schéma narratif, en s'arrêtant à des moments clés.

    Enfin, un moment qui m'a fait penser à l'école Montessori et l'ambiance des 6-12 ans, ces temps de lecture à haute voix de l'enseignante s'ensuivent de moments de lecture silencieuse des élèves, ils ont tous choisi plusieurs romans à lire et s'installent le plus confortablement possible dans la classe. Lorsqu'ils sont prêts, l'enseignante lance 30' de chronomètre et ils lisent dans un silence absolu. Pendant ce temps, l'enseignante peut s'entretenir individuellement avec un élève qui aurait besoin de progresser en fluidité de lecture ou de progresser en compréhension.

    Cela m'a donné l'envie de continuer ces moments de lecture à haute voix que je proposais déjà à mes élèves, mais aussi et surtout d'installer ces moments de lecture silencieuse dans ma classe, car je sais que certains de mes élèves ne lisent pas à la maison.

    Je vais aussi changer la mise au travail du matin de mes élèves, en proposant un jogging d'écriture libre de 10 minutes, puis un regroupement pour lire les productions des volontaires. Cela va permettre à certains je l'espère de ne plus se retrouver face à leur cahier et d'avoir peur de la page blanche! Ils s'inspireront de leurs pairs et peut-être finiront par trouver l'inspiration en toute zénitude! Puis je proposerai un rituel d'histoire de l'art avec l'étude d'une oeuvre visible au musée du Louvre, à l'aide de cet almanach  2016 ICI, dont je projetterai l'oeuvre à l'aide d'un vidéoprojecteur. Les élèves auront 1 minute d'observation puis pourront partager leur analyse et description de l'oeuvre. Un élève volontaire pourra ensuite lire les informations sur la fiche de l'almanach.

    Je n'invente rien, j'ai tout observé chez cette maître formatrice mais je m'y suis tellement retrouvé que je vais appliquer cette façon de faire, pour forger une culture de l'art chez les élèves, ce que je ne faisais pas de façon pertinente ni régulière jusqu'à présent.

    Si vous souhaitez aller voir le site de cette PEMF il est dans la colonne de droite, dans mes blogs favoris.

    Je vous le redonne ici: http://universdemaclasse.blogspot.fr/


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :